Bo04 – Saint-Médard-en-Jalles (AOK 1 KVA E2)

Les casemates sont concentrées dans le quartier du moulin et du chateau-fort de Gajac le long de la route principale de Lacanau. Mais avec la Poudreries et plusieurs camps, la communique cache quelques curiosité dont un certains nombre d’abris de défense passive.

Regelbau 622 sur le parking du Centre commercial (Google Street View)

Historique de la position

En juillet 1940, les allemands entre dans la commune de Saint-Médard-en-Jalles et investissent les camps militaires présents sur la commune (Camp de Caupian fondé en 1845, la poudrerie fondée en 1886, camp des Lanciers et camp de Germignan)

Description de la position

non précisé

Déploiement opérationnel

sans objet

Structure de la position

non précisé

Résumé des ouvrages

  • 3 regelbau 622 (/05, /07 et /15)
  • 1 regelbau 627 (/04)

Plan

Relevé de la position. Rapport Pinczon du Sel 1947 – SHM

Aujourd’hui

Avec le développement de l’urbanisation, une grande partie des vestiges ont été oubliés, recouverts ou détruits. Pendant longtemps, le 622 situé sur le parking du supermarché Hyper-Cosmos devenu Leclerc puis BBJ Leclerc a été l’ancrage visuel de l’occupation allemande. Il reste encore aujourd’hui l’un des rares vestiges encore présents sur la commune.

Bibliographie

Les camps de Saint-Médard-en-Jalles

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *