Ba41 Côte des basques/Miramar (AOK 1 KVA F)

Située au pied de la villa Belza, la Ba41 s’intègre parfaitement dans la falaise et assure la couverture de la partie sud de Biarritz. Elle se distribue atour de la colline de l’Atalaye.

Historique de la position

Déjà en place dans ce secteur depuis l’automne 1940, l’occupant va creuser la falaise en mars 1943 un réseau souterrain qui dessert différentes casemates sous roc qui couvrent ses deux flancs d’un côté le port des pêcheurs et de l’autre la plage de l’Atalaye.

La construction démarre le 15 mars par le creusement de cavités depuis le le boulevard de la Côte des Basques, la villa Maria Eléna (29 perspective de la Côte des Basque) et la rue des corsaires. Un fois les abris creusés, les pièces d’artillerie seront établies dans ces cavités dans l’attente de la mise sous casemate. Les tunnels seront ensuite bouchés par la construction de casemates spécifiques sur le boulevard.

Description de la position

Construite par l’intermédiaire de tunnel depuis le boulevard de la Côte des Basques, le complexe est le dernier abri Kaverne de Biarritz. Un réseau de tunnel dessert de nombreuses salles dédiées la logistique de l’ensemble.

Les trois casemates bien que murées sont encore aujourd’hui nettement visibles. Il suffit d’utiliser Google Street Map pour s’en rendre compte. Le complexe sous terrain est quand à lui muré et inaccessible au public.

Déploiement opérationnel

M.A.A. 286

Structure de la position

La position se distribue de part et d’autre du promontoire de l’Atalaye. D’un côté les deux casemates SK sont animées par des canons de 76,2mm d’origine russe (Geb.K.307) et sont flanquées par une troisième embrasure pour mitrailleuse lourde. De l’autre côté deux regelbau 630 modifiés (SK) sont orientés vers la plage de l’Atalaye.

L’ensemble est piloté par une poste de contrôle de tir également intégré à la falaise, situé dans la partie haute, et doublé d’un observatoire.

Les deux casemates aux extrêmes de la Côte des Basques sont camouflées pour l’une à l’aide des rainures stylisées et l’autre par de faux moellons. Celle située au centre ne comporte pas de camouflage apparent.

Vue Google Street View

Résumé des ouvrages

  • 2 casemates SK pour Canon
  • 1 casemate SK pour mitrailleuse
  • 1 poste de contrôle de tir SK
  • 1 observatoire
  • 1 abri Kaverne
  • 2 regelbau R630

Plan

Infographie (c) Denis Rabusseau

Projection approximative

Projection approximative de l’ouvrage sur l’existant. Fond Google Maps.
Infographie (c) Denis Rabusseau

You may also like...

1 Response

  1. 30 décembre 2020

    […] L’occupant arrivé en août 1940 construit à proximité un complexe sous roche, position Ba41 du Mur de l’Atlantique, appelé aussi complexe de Miramar. Après la libération, la villa est découpée en appartements […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *