SA52 Pointe de Grosse Terre (AOK 1 KVA D)

Sur le promontoire situé devant le rocher de Pil’Ours, la SA52 s’installe dans le périmètre de la Villa de Grosse Terre dans une zone initialement couverte fin 1942 par les SA08, SA09 et SA10. Les nouvelles Sa52 et la Sa53 renforcent la surveillance et la défense de l’entrée du chenal de la Vie.

Débouché de la tranche couverte vers le VF disparu et vue sur le chenal de Saint-Gilles (2021)

Historique de la position

Ce promontoire est connu depuis longtemps comme une position idéale pour contrôler le chenal d’entrée de l’estuaire de la Vie, qui sera occupé plus tard par le port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Y est établi probablement dès le XVIIe siècle un point de vigie puis sous l’ère napoléonienne une redoute dite Fort de Grosse Terre.

Désaffecté en 1832, le Fort a laissé place à la ville Grosse Terre. Lorsque les allemands arrivent à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, ils font évacuer le littoral et la villa qu’ils vont occuper. Entre la fin 1942 et le début 1943 et la nécessité de renforcer le Mur de l’Atlantique jugé trop perméable, la position SA52 est rajoutée dans le dispositif.

Description de la position

La pointe de grosse terre est une position qui permet de contrôler l’espace entre l’entrée du port et le début de la corniche vendéenne vers Sion sur l’Océan (Sa08). Bien que nous allons retrouver un dispositif très « vendéen », elle intègre 6 positions de tir offrant une couverture maximale de la zone et pour sa défense rapprochée.

Déploiement opérationnel

Installée au sommet de la falaise, elle bénéficie d’un dispositif tout particulier peu courant en Vendée avec des niches à mitrailleuses insérées à flanc de falaise et une tranchée couverte permettant de protéger le contingent de la position lors de ses déplacements. Les R600 bénéficient aussi d’une niche avec antenne de communication, là aussi une particularité peu répandue.

Liste des constructions

  • Deux Regelbau R600 (/01 /05) dont un avec cuve séparée (nord)
  • Cuve 1694 ou équivalente pour canon de 5cm
  • Deux VF SK pour mitrailleuses
  • 2 tobrouk VF58c
  • tranchée couverte

La position aujourd’hui

L’attrait touristique de la corniche vendéenne a modelé le paysage et le retrait du trait de côte a eu là aussi des effets importants sur cette position construite en limite de falaise.

Une position VF mitrailleuse a disparu et sa tranchée bétonnée ouverte à flanc de falaise a été condamnée tout comme le R600/01 situé dans son prolongement. Dans l’ensemble la majorité de ce qui reste est visible depuis le contrebas à marée basse.

Après guerre un terrible accident fit 4 ou 5 victimes après la manipulation d’un obus présent dans le R600/01 sud. L’explosion qui en résulte a projeté en contrebas la partie haute du R600 qui git désormais ai niveau de la mer.

Bibliographie

You may also like...

1 Response

  1. 29 juillet 2021

    […] Position SA52 du Mur de l’Atlantique […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *